Une exposition en béton

La Cité de Chaillot met à l’honneur le travail de RUDY RICCIOTTI notamment connu pour la réalisation du MUCEM de Marseille (2013). En 2006, il a reçu le Grand Prix national d’Architecture, et a depuis conduit des projets d’envergure (la Villa Navarra près de Saint-Tropez en 2006, le département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre en 2012, ou encore le stade Jean Bouin à Paris en 2013).

Son travail est à rapprocher des valeurs du Richard Morris Hunt Fellowship, qui encourage l’excellence, et la mise en valeur du patrimoine bâti via la création contemporaine. Pas de meilleur exemple que l’insertion harmonieuse du Pavillon des Arts de l’Islam au cœur de la cour Lefuel du Musee du Louvre.

L’exposition met en valeur son travail sur le béton, en présentant des moules et des maquettes de ses constructions les plus marquantes. Un parcours qui donne matière à réflexion sur l’œuvre d’un architecte hors pair.

L’exposition est soutenue par Lafarge, entreprise très liée au travail de l’architecte de par l’utilisation de matériaux innovants. Léopold Lombard, directeur des relations avec l’architecture au sein de cette entreprise, nous parle du travail de Rudy Ricciotti et de son inscription dans l’architecture d’aujourd’hui. Car Lafarge, principal mécène du RMHF, a toujours fait montre d’une volonté de soutien envers les différents acteurs de ce domaine.

Léopold Lombard, directeur des relations avec l’architecture au sein de Lafarge.

Léopold Lombard,
directeur des relations avec l’architecture au sein de Lafarge.

Pourquoi Lafarge a choisi de soutenir l’exposition Rudy Ricciotti à la Cité de Chaillot ?

« C’est depuis plus de quinze ans maintenant que nous mettons nos innovations techniques au service de la créativité de Rudy Ricciotti. Cette exposition présente trente projets emblématiques qui retracent l’aventure créative de Rudy Ricciotti, pionnier et ambassadeur du béton. Tablier de pont ultra fin, résilles de béton, carapaces blanches et squelettes noirs : Rudy Ricciotti a fait prendre à nos bétons toutes les couleurs et toutes les formes.
Il a aussi été le premier à croire au potentiel de notre béton fibré ultra hautes performances, Ductal® en l’utilisant pour la passerelle de la Paix à Séoul en Corée. C’est la raison pour laquelle il était naturel et très important pour Lafarge de soutenir l’exposition qui lui est consacrée. »

Comment le travail de Rudy Ricciotti répond-il au positionnement de Lafarge en matière d’architecture ?

« Lafarge innove sans cesse depuis plus de 10 ans. Rudy Ricciotti a véritablement une démarche d’ambassadeur et de pionnier de ces bétons innovants. Il a ouvert la voie à de nombreux architectes en plaçant les bétons innovants au service de l’audace architecturale. »

Quelles sont, à ce sujet, les actions menées par Lafarge pour s’engager aux côtés des architectes ?

« Nous accompagnons ces concepteurs très en amont et jusqu’à la réalisation de leurs projets en leur proposant les solutions les plus innovantes et en faisant évoluer nos produits pour qu’ils servent au mieux leur imagination. »

Ricciotti, architecte, du 11 avril au 8 décembre – Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris XVIème
Publication : Ricciotti dans le texte :  » L’architecture est un sport de combat « (Ed.Textuel, 96 pages)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s