Monument historique, découvrons la chapelle Lalique

Par Jacqueline Mainguy

Une des plus belles oeuvres de l’art religieux de la moitié du XX ème siècle se situe à Douvres la Délivrande, en Normandie, prés de Caen.

Bâtie par Henriette d’Osseville en 1831, la Chapelle de la communauté de La Vierge Fidèle desservait un orphelinat et un pensionnat de jeunes filles. Renommée par décret du 15 juillet 1971 « Notre Dame de Fidélité ». Elle fut en grande partie épargnée lors de la première et de la seconde guerre mondiale. René Lalique lui donnera ses lettres de noblesse, cent ans plus tard.

René Jules Lalique, le grand maitre verrier du début du XXème siècle, est né à Ay en Champagne en 1860. A 16 ans, il débute comme apprenti – joaillier, tout ensuivant les cours de l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris. Puis, poursuit pendant trois ans, ses études à Londres au Sydenham Art Collège.

De retour à Paris en 1895, il travaille pour Cartier et Boucheron. Il crée sa première boutique de joaillerie Place Vendôme. René Lalique devient rapidement un des plus importants concepteurs français de l’Art Nouveau, qu’il développe avec la maison Bing dès cette période. L’Art Nouveau, s’inspire principalement de la flore, la faune dont le paon, de divers insectes et parfois d’un bestiaire fantastique.

Il se rapproche, découvre et s’inspire, à cette même époque, de l’Art Japonais (Le prince Asaka Yasuhiko lui commande deux portes de verre pour son salon) un musée lui est consacré et s’ouvre au Japon à Hakoné.

Bijoutier à ses débuts, René Lalique dessine, et dessine bien, les bijoux prennent vie sur le papier. Il apporte un véritable renouveau à la joaillerie, tant au niveau des sources d’inspiration que des matières utilisées. Il innove, utilise des matériaux peu usités pour la bijouterie, préférant souvent les pierres semi-précieuses aux pierres précieuses. Se sert d’émail, de cuir, de corne, de nacre et du verre.

Son travail de recherche mène Lalique à s’intéresser, puis à se centrer sur le verre. Le verre devient matière artistique. De simples objets usuels se transforment en objets inédits de luxe. Il crée de nombreux objets tels que des vases, des chandeliers, des flacons à parfum, ou encore les bouchons de radiateurs pour la 5 CV Citroën en 1925. Il décore, en 1920, les wagons-restaurants de l’Orient-Express. En 1929, la salle à manger des premières classes du paquebot Normandie, en 1936, dessine les fontaines du Rond-Point des Champs-Élysées.

En 1931, la Mère Supérieure de Notre Dame de Fidélité, Mère Saint-Coeur de Marie, fait savoir qu’elle souhaite, célébrer, en accord avec les sœurs de la congrégation, leur centenaire, en terminant cette Chapelle inachevée. Elle « voit » un autel surmonte d’un Crucifix « lumineux, translucide » dont le dessin sobre, dépouillé, symboliserait la FIDELITE.

La demande est faite à René Lalique. Sa première réaction sera « non ». Pour quelle raison changera-t-il d’avis ? Le challenge de la nouveauté, une raison religieuse… Séduit, malgré tout, il accepte peu après ce projet à la condition qu’il « décore tout, tout seul. »

Dès le seuil du porche l’on ressent un choc. La lumière vous envahit. Ce Christ en croix, translucide, coiffant une table de communion, ce tabernacle, ces colonnes lumineuses, une lumière irisée baigne la chapelle. Lalique avait proposé d’ajouter 3 verrières dans l’abside, selon une technique de son invention : « une juxtaposition de dalles en verre coulé-moulé-pressé ».

Lampe sanctuaire

Lampe sanctuaire

Une lampe de sanctuaire, formée d’une vasque ornée de fleurs de lys en harmonie, marque désormais la présence de Dieu, et 7 chandeliers constituent la garniture de l’autel.

Peut-on parler de chef d’œuvre ?
Art, inspiration religieuse, une véritable émotion s’empare des visiteurs témoins du génie créatif de René Lalique.

Crucifix

Crucifix

Ce Crucifix pèse 60 kgs et contrairement à bien de ces longues et fines représentations du Christ offrant un visage à la beauté pathétique, René Lalique crée un CHRIST réaliste, vigoureux, musclé presque un athlète. Les pieds et les mains sont solides, le visage est chevelu, barbu, c’est celui d’un combattant vaincu, empreint d’une expression mystique.

Le Corps du “Crucifix et le titulus” en verre dépoli, sont sculptés en creux, alors que la croix est en verre translucide, cernée de métal chromé. Les vitraux voulus par Lalique, utilisent un procédé qu’il déposa en 1929. Une innovation totale : les blocs de verre sont sertis de cadres métalliques. Il se servira de ces blocs de 20 x17 cmpour toute la décoration. Lys, tiges, feuilles et fleurs, toutes à hauteurs différentes. Cette oeuvre d’art, bien que restaurée mainte fois, a su garder toute sa beauté originelle.

René Lalique n’acceptera qu’une contribution symbolique de la Congrégation. Il mourra le 5 mai 1985, à l’âge de 85 ans.

Lalique n’est pas mort…

La verrerie Lalique établie depuis 1921 a Wingen-sur-Moder dans le Bas Rhin, fut sauvée du naufrage par l’entrepreneur suisse Silvio Denz, en 2009.

Silvio Denz n’abandonne pas le métier des grands verriers. Suivant l’exemple de Lalique, il diversifie ses activités. De ses ateliers sortiront des verres, des flacons habillant les grands vins, les alcools. Il met en scène des parfums, par exemple celui de Tom Ford. Il donne vie à des sculptures de Jean Michel Jarre, d’Yves Klein.

Il travaille avec Zaha Hadid, sort un vase noir, contrastant avec un vase translucide, jouant avec « ce verre froid » gardant toujours son aspect mat … Préservation d’un savoir-faire. OEuvres d’art pièces exclusives, signées. Autre facette de cet esprit inventif, les grands vins classés, une affaire de flacons ? Mario Botta lui dessine le cellier d’un de ses grands crus de Sauternes. En réalité, pour Silvio Denz, un point fort s’impose dans tous les domaines qu’il aborde, la recherche de l’excellence.

Pour toute information :
Couvent Notre Dame de Fidélité
8, rue du Petit Clos Saint Marc. 14000 Caen
Tel : 33 (0) 2 31 46 76 85.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s