« Printemps de Provence » : RMHP Réunion, mai 2016

Photo Kyle R. Brooks

Photo Kyle R. Brooks

Patrimoine et architecture contemporaine, ou l’antique au présent

Les RMHP Fellows et Scholars se retrouvent à Nîmes, sous l’égide de Laurent Duport, RMHP Fellow 2014, C+D Architecture, enseignant à l’ÉNSA-Montpellier, pour leur réunion bisannuelle. Ils seront accueillis aussi bien par les autorités locales que par des hôtes privés.

Photo Kyle R. Brooks

Photo Kyle R. Brooks

Sous le parrainage de  l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, en présence de Monique Quesada, Consul Général à Marseille, Ruth Todd, RMHP Fellow, inaugure le programme par sa conférence, Conservation du Patrimoine : Une perspective vue de la côte Ouest des États-Unis, dans le cadre du Carré d’Art, bâtiment conçu par Norman Foster.

Consul général des Etats-Unis Monique Quesada (à gauche), au Carré d'Art, Nîmes

Consul général des Etats-Unis Monique Quesada (à gauche), au Carré d’Art, Nîmes

Une Table Ronde permettant aux RMHP lauréats de présenter leurs projets en cours et de définir les résolutions pour le futur du RMHP est suivie par une séquence de rêve, la découverte du travail urbanistique d’Antoine Bruguerolle. Puis du chantier audacieux du Musée de la Romanité présenté par son architecte Elizabeth de Portzamparc.

Antoine Bruguerolle, Michèle le Menestrel Ullrich

Michèle le Menestrel Ullrich, Antoine Bruguerolle Photo RMHP

Architecte Elizabeth de Porzamparc Photo elizabethdeportzamparc.com

Architecte Elizabeth de Porzamparc
Photo elizabethdeportzamparc.com

 

Daniel Jean Valade, Maire-Adjoint, Conseiller à la culture, nous ouvre la mairie revisitée par notre Fellow Laurent DuportLa Ville de Nîmes présente sa candidature aux listes du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Des amis ouvrent les portes de leur hôtel particulier à nos trente convives pour un dîner de charme et d’élégance.

À Arles « la culturelle », nous sommes reçus par son dynamique Maire Hervé Schiavetti et par Stéphanie Zugmeyer, architecte-archéologue,  INRAA, CNRS, RMHP Fellow 2000. Elle nous pilote le long de ses chantiers – le Théâtre Antique, l’Amphithéâtre – pour conclure au Musée de l’Arles Antique.

Choc du XXIsiècle, au Parc des Ateliers où Frank Gehry déploiera les ailes du nouveau campus de la fondation LUMA. Les bâtiments existants sont réhabilités par Annabelle Selldorf (New York) en association avec Laurent Duport. Le soir venu, la terrasse ombragée d’une maison patricienne et pourtant familiale nous accueille pour une soirée d’amitié. Que demander de plus ?

Louis Faye, acquarelle, XIXe s.

Louis Faye, aquarelle, XIXe s.

Marseille, riche de son passé, riche de son présent, nous câline dans les vieilles rues du Panier, l’une fut fermée pour y accueillir nos tables, et l’aïoli ! Au Musée d’Histoire de Marseille, André Malrait, Maire adjoint, délégué à la culture, et son architecte Roland Carta, partagent avec nous la complexité d’unirde façon lisible, les vestiges de la ville portuaire gréco-romaine et le Marseille contemporain. Laurent Védrine, Conservateur en Chef, nous éclaire sur le parti pris de la présentation des collections.

Plus que jamais iconique, l’incontournable Cité Radieuse est un condensé de la philosophie de Le Corbusier. Cette cité du Fada nous fut montrée et expliquée par Corinne Vezzoni, élue Femme de l’Année 2015. La visite des locaux de son agence nous permet de comprendre l’architecture novatrice, si décriée à l’époque, des unités d’habitation formant village.

Nous abordons notre dernier jour. Deuxième Table Ronde au salon VIP du MUCEM organisée par Léopold Lombard, qui souligne l’étroite collaboration de Lafarge-Holcim avec l’architecte Rudy Ricciotti lors de la construction de ce musée. Recherches techniques, performances du béton, dentelles de Ductal…

diane-so-7

Tour CMA CGM, Marseille (Zada Hadid, 2010) Photo D. Saint Olive

Zaha Hadid vient de nous quitter. La diva du mouvement en zigzag, première femme PritzkerPrize, a recherché à Marseille la pureté du vertical pour sa tour CMA CGM. Celui qui fut pour nous la clef de Marseille, l’architecte Yves Bonnel, conseiller de Jacques Saadé, président de CMA CGM, nous rend possible cette visite d’exception.

robbins-gaillard-house

Photo John Robbins

Jerôme Francou, Perspective et Patrimoine, SARL, RMHP Fellow 1996, nous fait découvrir son chantier patrimonial de l’Hôtel Amédée Armand.

Tous vêtus de noir et blanc pour le Farewell Diner, nous montâmes les 230 marches qui mènent au « Nid d’Aigle » Cette maison, accrochée à la roche, fut dessinée et vécue par l’architecte André Stern. Grâce à la grande générositéde ses successeursun dîner nous y attendait. Notre « au revoir » à une cité inoubliable. Les RMHP Diplômes furent remis, les cadeaux présentés, nous nous retrouverons en Louisiane, en 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s