A propos de béton : Philippe Prost au Palais d’Iéna

Beauté de l’âge classique du béton – Beauté du béton d’avant-garde

amc-couverture-001Journées européennes du Patrimoine, en ce mois de septembre 2016 à Paris, le palais d’Iéna s’ouvre en grand. Philippe Prost, magicien du béton, nous présente ce palais, l’un des plus remarquables exemples de l’âge classique du béton, devenu aujourd’hui le Conseil Economique et Social.

C’est en 1936 que l’architecte Auguste Perret (1874-1954) va utiliser toutes les potentialités techniques et esthétiques du béton armé, créant un nouvel ordre architectural, capable de rivaliser avec celui de l’Antique. Pour Iéna, il dessine la colonnade de la Salle Hypostyle, le  chêne et béton s’y conjuguent, baignés de lumière ou encore, « l’escalier qui tient tout seul » cerné par une rampe de Raymond Subies, qui s’envole en courbe libre, formant une double révolution en forme de fer à cheval. Il ose le béton apparent.

L'architecte Philippe Prost

L’architecte Philippe Prost

L’architecte Philippe Prost, professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, membre du RMHP Jury,  nous reçoit dans l’hémicycle, sous ses doubles coupoles,  l’une extérieure en voile de béton, l’autre en pavés de verre.

Palais d'Iéna (Auguste Perret, 1937), coupole vue de l'intérieur

Palais d’Iéna (Auguste Perret, 1937), coupole vue de l’intérieur

 

Son propos : « Architecture et Citoyenneté : l’architecte au service du citoyen », sera son leitmotiv.  Très particulièrement il l’applique au principe du « lieu de mémoire » des citoyens. Si la Deuxième Guerre mondiale a vu ses mémoriaux abonder, la Grande Guerre de 1914-1918 avait  été peu rappelée, tant en France qu’aux États-Unis. Philippe Prost s’est vu confier au cœur des champs de bataille de la Somme, le mémorial qui gravera sur ses plaques et dans nos mémoires le nom des 580 000 soldats, toutes nationalités confondues qui y perdirent la vie. Il conçoit, défi à la pesanteur, la pureté de forme d’une grande ellipse de béton fibré tenue par un câble sous tension en porte-à-faux.

Le Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette est un symbole puissant et sobre de l’éternité.

Anneau de la Mémoire, Notre-Dame-de-Lorette (62) © Aitor Ortiz

Anneau de la Mémoire, Notre-Dame-de-Lorette (62) © Aitor Ortiz

© Aitor Ortiz

© Aitor Ortiz

concrete-award-logoFélicitations à l’Agence Philippe Prost ! L’American Concrete Institute lui décernera le 24 octobre 2016, à Philadelphie, le 2016 ACI Excellence in Concrete Construction Award pour l’Anneau de la Mémoire, dont le chef de projet fut Lucas Monsaingeon, RMHP Fellow 2016. Lucas commence prochainement son Fellowship aux Etats-Unis.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s