Le Richard Morris Hunt Prize célèbre ses 37 Lauréats et ses 30 ans d’existence

Simon Petot-Bottin, Brian Bauer (attaché culturel de l’Ambassade des États-Unis), Bérénice Gaussuin, Michèle le Ménestrel Ullrich, James Walbridge, Robert Ivy, Barbara Lambec, Pierre Gommier

Deux architectes français, Simon Petot-Bottin et Barbara Lambec, spécialistes du patrimoine, très motivés par les problèmes de l’environnement, deviennent respectivement le RMHP Fellow et Scholar 2020.  La remarquable qualité des quatre candidats se présentant poussa les jurés à attribuer deux prix exceptionnels célébrant le 30ème Anniversaire du RMHP. Ainsi, rejoignent également le réseau d’excellence des RMHP lauréats les architectes Bérénice Gaussuin et Pierre Gommier. 

Le prestigieux RMHP Jury s’est réuni, selon la généreuse tradition de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, en l’Hôtel de Talleyrand, George C. Marshall Center, place de la Concorde, le 6 décembre 2019. Le Jury a été présidé par Robert Ivy, FAIA, Executive Vice President et CEO de l’American Institut of Architects (AIA), accompagné de James Walbridge, President de l’Architects Foundation (AF) et Michèle le Menestrel Ullrich, French Heritage Society Founding President and RMHP Founder, Co-Chairmen du Prix. Diane de Roquette-Buisson représentait French Heritage Society. Lire la suite

Notre-Dame de Paris

En avril 2013, Benjamin Mouton accompagné par Michèle le Ménestrel Ullrich partit aux États-Unis pour une Série de Prestige du RMHP de quatre conférences à l’occasion du jubilé des 850 ans de Notre-Dame.

La première conférence à Washington, D.C., au National Building Museum, fut parrainée par François Delattre, Ambassadeur de France. Ce fut un grand succès qui ne se démentit pas lors de l’intervention de Benjamin Mouton dans une salle comble de la Penn School of Design, University of Pennsylvania. À ce propos, Bonita Mueller, RMHP Fellow, écrivait « je suis depuis toujours l’une des plus grandes admiratrices de Benjamin… La série de conférences du Richard Morris Hunt Prize a été un succès retentissant ». Pour la troisième conférence, le voyage se poursuivit à Columbia University, New-York, à la généreuse invitation du professeur Jorge Otero Pailos. Newport fut la dernière intervention de Benjamin Mouton accueilli par la Preservation Society dans le souvenir de notre grand Richard Morris Hunt.

Benjamin a alors porté haut les couleurs du patrimoine français et celles du RMHP. Aujourd’hui, pour nous, Benjamin Mouton retrouve son intimité avec Notre-Dame. Veuillez suivre ce lien :

Lire la suite

La brique dans le bâti patrimonial, crue ou cuite ?

Elsa Ricaud, RMHP Fellow 2012, grande spécialiste de la terre crue, participe à la 10ème journée d’études de l’École de Chaillot le 17 mai 2019  et dévoile les secrets de « La brique dans le bâti patrimonial, crue ou cuite ? ».

Elsa est en charge d’un cours donné à l’École de Chaillot à Paris, cours donné également au Maroc, consacré aux  techniques de restauration du patrimoine en terre. Elle enseigne également à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, dans le cadre du Master de recherches « Architecture et ses Territoires ». Elsa est associée de l’agence Sunmetron à Paris.

Architecture en mouvement : irréalisable ?

Par Jacqueline Mainguy

Chantier du Rolex Centre, juillet 2009 cliché Epfil Alain Herzog

Lausanne et ses collines au bord du Leman ont-elles inspiré Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa créateurs de l’agence japonaise Sanaa, dessinant pour le Learning Rolex Center de l’École polytechnique fédérale (EPFL), cette « architecture de mouvement » où l’harmonie de la courbe se conjugue avec l’espace, la nature et l’esprit ? L’École spéciale de Lausanne (nom donné à l’origine), spécialisée dans le domaine de la technologie et de la science, est née en 1853. Depuis, beaucoup a changé. Peu à peu, s’est créé un campus, un campus surprenant sans réel point central, vide de lieux de rencontre. Le Rolex Center, ce projet expérimental va répondre à ce besoin. Lire la suite