Le Richard Morris Hunt Prize célèbre ses 37 Lauréats et ses 30 ans d’existence

Simon Petot-Bottin, Brian Bauer (attaché culturel de l’Ambassade des États-Unis), Bérénice Gaussuin, Michèle le Ménestrel Ullrich, James Walbridge, Robert Ivy, Barbara Lambec, Pierre Gommier

Deux architectes français, Simon Petot-Bottin et Barbara Lambec, spécialistes du patrimoine, très motivés par les problèmes de l’environnement, deviennent respectivement le RMHP Fellow et Scholar 2020.  La remarquable qualité des quatre candidats se présentant poussa les jurés à attribuer deux prix exceptionnels célébrant le 30ème Anniversaire du RMHP. Ainsi, rejoignent également le réseau d’excellence des RMHP lauréats les architectes Bérénice Gaussuin et Pierre Gommier. 

Le prestigieux RMHP Jury s’est réuni, selon la généreuse tradition de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, en l’Hôtel de Talleyrand, George C. Marshall Center, place de la Concorde, le 6 décembre 2019. Le Jury a été présidé par Robert Ivy, FAIA, Executive Vice President et CEO de l’American Institut of Architects (AIA), accompagné de James Walbridge, President de l’Architects Foundation (AF) et Michèle le Menestrel Ullrich, French Heritage Society Founding President and RMHP Founder, Co-Chairmen du Prix. Diane de Roquette-Buisson représentait French Heritage Society. Lire la suite

Une autre vue sur Richard Morris Hunt

Depuis avril 2016, l’Association nationale des Architectes des Bâtiments de France (ANABF) passe son prestigieux magazine La Pierre d’Angle de version papier en version numérique.

À lire au numéro de jullet 2017, un portrait biographique de l’architecte américain Richard Morris Hunt par Paule Laudon, ainsi qu’un essai personnel par notre Fellow 2017, l’américaine Beth Jacob. Veuillez suivre ce lien pour accéder à l’intégralité de l’article sur le site de l’ANABF : « Richard Morris Hunt: trait d’union entre les États-Unis et la France ».

A propos de béton : Philippe Prost au Palais d’Iéna

Beauté de l’âge classique du béton – Beauté du béton d’avant-garde

amc-couverture-001Journées européennes du Patrimoine, en ce mois de septembre 2016 à Paris, le palais d’Iéna s’ouvre en grand. Philippe Prost, magicien du béton, nous présente ce palais, l’un des plus remarquables exemples de l’âge classique du béton, devenu aujourd’hui le Conseil Economique et Social.

C’est en 1936 que l’architecte Auguste Perret (1874-1954) va utiliser toutes les potentialités techniques et esthétiques du béton armé, créant un nouvel ordre architectural, capable de rivaliser avec celui de l’Antique. Pour Iéna, il dessine la colonnade de la Salle Hypostyle, le  chêne et béton s’y conjuguent, baignés de lumière ou encore, « l’escalier qui tient tout seul » cerné par une rampe de Raymond Subies, qui s’envole en courbe libre, formant une double révolution en forme de fer à cheval. Il ose le béton apparent. Lire la suite

« Printemps de Provence » : RMHP Réunion, mai 2016

Photo Kyle R. Brooks

Photo Kyle R. Brooks

Patrimoine et architecture contemporaine, ou l’antique au présent

Les RMHP Fellows et Scholars se retrouvent à Nîmes, sous l’égide de Laurent Duport, RMHP Fellow 2014, C+D Architecture, enseignant à l’ÉNSA-Montpellier, pour leur réunion bisannuelle. Ils seront accueillis aussi bien par les autorités locales que par des hôtes privés.

Lire la suite