Le Richard Morris Hunt Prize pleure un grand ami

Alan Schwartzman, invité d’honneur du RMHP Jury le 3 déc. 2017 à Paris.

Hier soir le 8 mars, ses deux fils près de lui, notre grand ami Alan Schwartzman, FAIA, est parti rejoindre son épouse bien aimée, Ruth, disparue l’hiver dernier.

Ami fidèle, constructif, du Richard Morris Hunt Prize dès le premier jour, Alan, membre fondateur de l’AIA-EUROPE (American Institute of Architects), nous a permis de connaître l’AIA. L’État français l’a reconnu en tant que Commandeur des Arts et des Lettres.

Nous remercions cet homme de bien, d’honneur, ce grand professionnel. À Dieu.

Le Richard Morris Hunt Prize nomme ses 2018 Lauréats

Le Richard Morris Hunt Prize célèbre en 2017 ses 33 Lauréats

Le prestigieux RMHP Jury présidé par Jeffery T. Potter, FAIA, Président de Architects Foundation/AIA, s’est réuni selon sa tradition dans les salons de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, en l’Hôtel de Talleyrand, George C. Marshall Center, place de la Concorde, le 1er décembre 2017. Deux architectes, français, spécialistes du patrimoine, se voient attribuer respectivement le Prix du 28ème RMHP Fellow, et du 5ème RMHP Scholar.

Le Richard Morris Hunt Prize existe en partenariat avec French Heritage Society (FHS) et Architects Foundation/American Institute of Architects.

Sixte Doussau de Bazignan, 28ème Lauréat du Richard Morris Hunt Prize, a été nommé 2018 RMHP Fellow. Son projet de recherche de six mois aux États-Unis, sera consacré aux Urgences climatiques et patrimoine : prévention et action.

 

Pauline Voisin a été nommée 5ème RMHP 2018 Scholar, pour son projet de recherche, La contribution des outils numériques et scientifiques pour le diagnostic, la conservation et l’entretien du patrimoine : l’exemple des maisons remarquables américaines.

Lire la suite

Pierre-Antoine Gatier : Le premier Final Report RMHP français disponible en version numérique

Dans la continuité de nos publications numériques, nous sommes heureux d’annoncer la parution du travail produit par Pierre-Antoine Gatier en 1991, désormais disponible dans la rubrique Final Reports. La diffusion des travaux de nos Fellows et Scholars est rendue possible grâce au soutien de la Sondra & Charles Gilman, Jr., Foundation.

P.-A. Gatier, FAIA, ACMH

« Un Américain, John Robbins, est devenu le premier lauréat. Je deviens le premier Richard Morris Hunt Fellow français », écrit Pierre-Antoine Gatier. En un mot, Pierre-Antoine exprime déjà notre histoire : échange, alternance, une éthique de réciprocité.

On s’interroge, pourquoi un architecte sorti major du concours des Architectes en Chef des Monuments Historique, abandonne-t-il son agence, met en attente ses dossiers, pour partir en Amérique ? L’enseignement français lui avait donné le maximum – il le savait – mais intuitivement, il aspirait à une dimension autre, explorer un autre contexte, partant d’autres bases culturelles. Il espérait que l’Amérique lui donnerait cette vision qui nourrirait ensuite ce que deviendra sa carrière.

Trente-trois ans après, PAG confirme son leadership et son engagement patrimonial, à la fois auprès de la commande privée et de la commande publique. Avec des chantiers plus prestigieux les uns que les autres, tant en France qu’à l’étranger, il est aujourd’hui un bon exemple de l’excellence pour la jeune génération, et un grand Fellow.

— Michèle le Menestrel Ullrich, RMHP Founder

Pour accéder au Final Report de Pierre-Antoine Gatier, suivre ce lien vers notre bibliothèque numérique.  *Pour une raison technique, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer l’intégralité de la version française avant la fin des vacances du Nouvel An. La rédaction d’origine, en anglais, est toutefois disponible sur notre interface anglophone, en cliquant l’option « EN ».

ICOMOS à Istanbul : L’authenticité de la reconstruction

Lors de l’Assemblée générale 2016 d’ICOMOS, à Istanbul, l’expertise française, « solide et reconnue »  particulièrement au cœur du réseau scientifique fut illustrée par la communication présentée par notre RMHP Fellow 1993, Jean-Christophe Simon, sur la pertinence  d’une «  vision commune du Patrimoine, de sa préservation et de son acceptation comme ressource pour le développement » (J.-Fr. Lagneau, Président d’ICOMOS France).

Un enjeu de réflexion internationale : « Quelle authenticité de la reconstruction ? » par Jean-Christophe Simon. Les questions, les options qui se posent, les réponses qu’ICOMOS peut apporter.

Pour lire l’abstract de cette intervention, suivre ce lien.

Jean-Christophe Simon est Architecte et urbaniste général de l’État, Inspecteur général des Patrimoines et Administrateur d’ICOMOS France.