Journée d’études franco-américaine, 29 mai 2015, 3/3

Les intervenants

RICHARD MORRIS HUNT PRIZE GOVERNANCE

Après des études à Cambridge et Paris, l’intérêt de Michèle le Menestrel Ullrich pour la conservation du patrimoine l’incite à fonder l’association américaine “Friends of Vieilles Maisons Françaises », reconnue dès 1982 aux Etats-Unis comme une association à but non lucratif, avant de devenir la French Heritage Society en 2002.
Dès 1990, Michèle le Menestrel Ullrich co-fonde le Richard Morris Hunt Fellowship (devenue depuis le Richard Morris Hunt Prize), en partenariat avec l’American Architectural Foundation, et est aujourd’hui le co-chairman de ce programme prestigieux destiné aux Architectes du patrimoine œuvrant sur des projets de conservation-restauration du patrimoine bâti.
Le RMH Prize alloue ainsi 20 000 $ au lauréat, somme généreusement attribuée par Lafarge depuis 2009. Lire la suite